Mon séjour à Séville

Mon séjour en Andalousie (Séville) en Mai 2015

Température avoisinant les 38°. Séville, Cordoue (Cordoba), Jaen, Grenade, Marbella, Ojen, Ronda, Cadix

Conseils d'hôtels en Andalousie (Espagne)

Les hôtels où nous avons séjourné et que nous avons appréciés : chacun différent,  leur propre style
  • Séville :  Fernando III (3 nuits)
  • Cordoue (Cordoba) :  Conde de Cardenas (pension – 1 nuit) – A notre surprise une suite nous avait été réservée. Accueil très chaleureux
  • Jaen : Castillo de Santa Catalina (Paradores- 1 nuit) – Dormir dans un château est une étape à ne pas manquer
  • Grenade :  Saray (2 nuits)
  • Ojen : La Posada del Angel ( 1 nuit) – Petit village blanc perché, situé à 10 kms de Marbella – Accueil très chaleureux
  • Cadix : La Catedral (2 nuits)- Hôtel situé en face de la Cathédrale. Une piscine sur le toit avec vue sur la Cathédrale illuminée, magnifique
Cie aérienne : Transavia – 5 h de retard – à notre retour dossier réclamation par internet qui a abouti à un remboursement rapide  par personne de 250 € conformément aux conditions d’indemnisations imposées aux compagnies aériennes en cas de retard important.

1ère étape : SEVILLE

Capitale de la Communauté d'Andalousie au-delà de ses  quartiers modernes et de ses  larges avenues, le noctambule, le gourmand ou l'amateur d'art y trouvera son plaisir. Vous flânez dans des ruelles étroites, labyrinthes, ponctués de petites places ombragées sous les senteurs des orangers, vous découvrez de magnifiques patios fleuris. Vous y admirez la splendeur de ses palais et de ses églises. Vous dégustez ses fameux tapas dans l’un de ses bars  et vous flânez dans ses marchés typiques espagnols…. Et ne pas oublier la cure de jus  d’oranges pressées, à déguster sans modération, un délice… La nuit nous aimions nous balader. Les façades illuminées des monuments et la forme des lampadaires allumés, donnaient une atmosphère féérique à Séville. Incontournable Je ne fais qu’un simple et petit résumé de chacune de mes visites, ponctué de photos et de mes deux coups de cœur. Séville est magnifique, on ne se lasse pas de la découvrir. A vous de programmer ce séjour et vous vous régalerez de vos propres yeux.

Les monuments à Séville à ne pas manquer

Les deux grands monuments de Séville : la Cathédrale et le Real Alcazar autour de la plaza del  Triunfo. Une des places où vous pouvez louer une calèche pour visiter Séville.
  • La Cathédrale « Notre Dame du Siège de Séville » style gothique : l’entrée se fait par la Puerta de San Cristobal qui donne sur la Plaza del Triunfo. L’intérieur est d’une ampleur et splendeur étonnantes.
  • Le Real Alcazar : magnifique palais royal sur les bases d’une forteresse arabe. L’accès se fait par  la Puerta del Leon ( porte du Lion). Vous y découvrez : la Sala de la Justicia, différents jolis patios, l’ancienne chapelle du palais devenue le Salon del Techo de Carlos V, le Jardin de las Danzas donnant accès en sous-sol aux bains de Maria Padilla ………. Incontournable
 

Les visites incontournables à Séville

Ce que j’ai aimé découvrir au gré de nos belles et fructueuses  balades accompagnées de coups de coeur :
  • L’Avenida de la Constitucion (limite entre les quartiers de Santa Cruz et d’El Arenal) : vous y découvrez de belles bâtisses de construction ancienne : La Tour d’Abd El Aziz, les Archives générales des Indes, l’Eglise du Sagrario… et la place San Francisco  à ne pas manquer toujours animée le jour et la nuit.
  • Rue Bailen: s’y trouve  une magnifique église « Iglesia de la Magdalena » dont l’intérieur est un véritable musée d’art sacré :  ses fresques, voutes, tableaux,  orgues, sculpture
  • Patio de Banderas: petite place pavée charmante, tranquille. On y accède à la sortie de l’Alcazar. Une vue sur la Giralda (clocher de la Cathédrale de Santa Maria), magnifique de nuit.
  • La Alamenda de Hercules: Grand espace verdoyant  en plein centre ville, lieu de promenade indéniable où s’élèvent  2 colonnes romaines
  • Monasterio de la Cartuya: Monument appartenant au gouvernement  Le Monastère fut à une certaine et lointaine  époque transformé en fabrique de céramique et de porcelaine (La Cartuja), on y aperçoit encore les hautes cheminées. Restauré pour l’Exposition Universelle, le Monastère  abrite le CAAC (Centro Andaluz de Arte Contemporaneo qui a célébré ses 25 ans – 1990/2015) où on peut admirer une exposition permanente de différents types d'art.
  • La traversée à pied du pont « Puerta de la Barqueta », pont en acier possédant un arc central. De ce pont on aperçoit le pont de « l’Alamillo », son mât ou pylône atteint la hauteur de près de 140 m. De l’autre côté du pont vous arrivez sur l’île de la Cartuja.
  • L’île de La Cartuja: Lieu de l’exposition universelle de 1992.
L'Exposition avait pour thème « L'Ère des Découvertes » et célébrait les 500 ans de la découverte de l'Amérique. Une partie des pavillons (Pabellon) sont malheureusement à l’abandon, d’autres réhabilités. Cela vaut malgré tout le détour.
  • Au gré de nos balades du côté de l’Exposition Universelle, après le nouveau Musée de la Navigation nous nous sommes promenés le long des rives du « Rio Guadalquivir », Fleuve Andalou qui traverse Séville, nous avons emprunté et remonté des ruelles étroites ou passages (Paseo de Nuestra Senora de la O), monté des escaliers  pour accéder à des rues plus populaires. Nous nous sommes retrouvés sur la « Plaza Del Altozano » où nous avons pris un verre sur une belle terrasse surplombant le centre -ville, une belle vue. De là, le « Castillo de San Jorge » ne se trouve pas loin.
  • La « Tour Del Oro » : Belle construction, située au bord du « Rio  Guadalquivir ». Nous ne l’avons vu que de l’extérieur. Elle se visite car c’est maintenant un Musée de la Marine.
  • Les arènes de « La Real Maestranza de Séville » : Superbe construction de l’extérieur, en plein cœur du quartier « El Arenal ». Nous n’avons pas fait la visite.
  • Parque de Maria Luisa    Visite magnifique, la nature, ses fontaines, étangs et kiosques (un soir dans l’un d’eux nous y avons pique-niqué en apportant salades, sandwichs, fruits..). La nuit, lieu romantique.
  • A l’intérieur de ce parc se trouve La Plaza de Espana 
Cette place est  impressionnante avec son palais aux façades ornées de céramiques peintes. A ces deux extrémités s’élève une tour. Le long des murs se trouvent une série de bancs et de fresques en céramique représentant les provinces d’Espagne. Tout autour des petits ponts surplombant les canaux. On ne s' en lasse pas. En marge de ce parc se trouvent également  de nombreux  bâtiments ou monuments dont l’Université. Prendre le temps de s'y attarder. Juste un conseil, vite, vite programmez sans tarder un séjour à Séville. Je n’ai qu’une seule hâte, c’est d’y retourner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *